loader image
Logo Aptaris Conseil

Blog

Bulle rouge Ataris conseil - Cabinet de conseil RSE pour les TPE & PME

Les idées reçues sur la RSE

Bulle bleue Ataris conseil - Cabinet de conseil RSE pour les TPE & PME
Image idées reçues sur la RSE

Si 75% des dirigeants accordent une vision positive à la démarche RSE, il n’est pas rare d’entendre certaines affirmations fausses à son sujet.

 

Ces idées reçues ont la vie dure, en voici quelques-unes :

« La RSE, ça ne concerne que les grandes entreprises »

Il est vrai que seules les entreprises de plus de 500 salariés générant un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’euros ont l’obligation de rendre compte de leur impact sociétal et des actions qu’elles mettent en place pour en limiter les effets. Mais La RSE ne se résume pas à un simple « reporting RSE » (suivez le guide si vous voulez en savoir plus).

De nombreuses TPE et PME/ETI ont mis en place une stratégie RSE afin d’allier leurs activités et les valeurs de l’entreprise ainsi que pour répondre aux attentes de leurs parties prenantes. Il n’y a qu’à voir le succès des différents labels tels que Lucie, PME+, Engagé RSE AFNOR, etc. Toutes ces petites entreprises profitent aujourd’hui des bénéfices de cette démarche.

« Je n’ai pas le temps pour ça, j’ai une boîte à faire tourner »

Il est vrai que la mise en place d’une démarche responsable nécessite un certain investissement de la part des entreprises. Néanmoins les bénéfices que celle-ci peut en tirer méritent sérieusement de s’y intéresser. De plus les cabinets de conseil comme Aptaris Conseil peuvent vous accompagner et vous permettre d’externaliser la démarche afin de vous permettre de vous concentrer sur les problématiques du quotidien. N’hésitez pas à demander de l’aide.

« La RSE, c’est juste l’affaire de la direction »

Si la stratégie RSE doit être soutenue par la direction, la dynamique de cette démarche ne dépend pas uniquement des dirigeant·es. L’ensemble des hommes et des femmes qui constituent l’entreprise sont autant d’acteurs dans la réalisation des objectifs. De plus le dialogue avec les parties prenantes ouvert par cette stratégie permet à chacun d’impulser le mouvement en agissant chaque jour sur le terrain.

« Je n’ai qu’à dire que je fais de la RSE, ça suffira »

Si cela était si facile, il ne serait pas utile de parler de RSE. Une démarche responsable solide se base sur des faits et des actions concrètes. Bien des entreprises ont communiqué sur des actions et des valeurs, espérant redorer leur image, mais ne reposant que sur des faits vagues et des résultats flous. Faute de preuves, ces entreprises n’ont su tirer bénéfice de leur démarche. Pire encore, les conclusions ont été contraires à celles escomptées.

Greenwashing, socialwashing, pinkwashing, happywashing, autant de qualificatifs dont l’entreprise risque d’être affublée si elle ne fait pas coïncider communication et actions concrètes.

« Mon entreprise est bien trop petite, elle ne pollue pas, pas besoin de m’engager »

Aucune entreprise ne peut affirmer n’avoir aucun impact environnemental ou social. En effet, du fait de son implantation, de sa structure, de ses activités, des déplacements de ses salariés, des activités de ses fournisseurs toute entreprise a un impact environnemental.

Toute entreprise employant du personnel a un impact sur les relations et conditions de travail de ses salariés. Elle se doit également de prévenir et combattre toute forme de discrimination dans ses activités. Elle doit en outre permettre à l’ensemble de ses salariés de percevoir un salaire correct et de s’épanouir dans leurs missions.

Dans le cadre de ses activités toute entreprise a des interactions avec ses fournisseurs, ses clients et ses concurrents. A ce titre toute entreprise se doit de prendre en compte les règles d’éthique dans ses transactions financières et de porter toute son attention sur la satisfaction de sa clientèle.

Enfin, toute entreprise a un impact sur son territoire et les communautés auxquelles elle appartient. En effet, les salariés qu’elle emploie, les autres entreprises de son secteur d’activité, les territoires et populations au sein desquels elle opère, sont tous impactés directement et/ou indirectement par les activités de l’entreprise.

Peu importe sa taille, toute entreprise a un impact sur l’ensemble des questions soulevées par la RSE.

« Faire de la RSE c’est compliqué et coûteux »

Ne nous mentons pas : mettre en place une stratégie responsable implique certaines dépenses d’énergie, de temps et de trésorerie. Mais avant de se lancer dans les dépenses à tout va, il est nécessaire de faire le point sur les actions déjà mise en place et sur les pratiques de l’entreprise. La plupart des entreprises font de la RSE sans le savoir. Il s’agit souvent de « bon sens », de « logique » des pratiques, mais cela n’est pas toujours mis en avant ou intégrer de manière formelle dans les processus de l’entreprise.
De plus, la structure de l’ISO 26000 offre un cheminement à la portée de tous dans la mise en place de la démarche responsable. Vous pouvez aussi vous faire accompagner par un cabinet de conseil comme Aptaris Conseil qui saura vous guider sur le chemin de la responsabilité sociétale et ainsi engagez votre entreprise dans une démarche solide et concrète.

Vous souhaitez en apprendre plus et savoir comment vous lancer sur la voix de la responsabilité sociétale des entreprises ? 

Partager l'article sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Discutons en ensemble :

Retrouvez toutes nos actualités Aptaris conseil :

Image RSE & planète pour Aptaris Conseil

Les labels RSE

Avec le développement de la démarche RSE dans de nombreuses entreprises, de plus en plus de labels ont fait leur apparition.

Lire plus »
Aller au contenu principal